Van Mieghem Logistics s’offre le premier Actros belge de cinquième génération

Les premiers camions sans rétroviseurs font leur apparition sur les routes belges

Un camion sans ses rétroviseurs traditionnels n’est pas chose courante. Les automobilistes et les usagers faibles auront donc du mal à en croire leurs yeux lors qu’ils croiseront les nouveaux Actros de Van Mieghem Logistics (Saintes) sur nos routes. Les grands rétroviseurs ont en effet été remplacés par une alternative pratique, à savoir des caméras discrètes, minces et surtout aérodynamiques situées de part et d’autre du véhicule. Les images de ces caméras s’affichent sur deux écrans dans la cabine, ce qui offre au conducteur une vue encore plus claire de la situation à côté et à l’arrière de son camion, améliorant ainsi la sécurité de chacun. Vous pouvez donc circuler sans crainte à proximité d’un nouvel Actros.

 

Van Mieghem Logistics dispose d’une flotte de 300 véhicules, dont 90 % sont des Mercedes-Benz. Ce n’est toutefois pas un hasard, car le transporteur du Brabant-Wallon est parfaitement conscient de la longueur d’avance que possède la marque à l’étoile en matière de technologie. « Nous connaissons les atouts de Mercedes-Benz et de l’Actros. En termes de technologie, ils distancent clairement la concurrence. De plus, nous constatons chaque jour que l’Actros est un véhicule particulièrement fiable. Avec ce camion, qui en est déjà aujourd’hui à sa cinquième génération, Mercedes-Benz a encore franchi des étapes cruciales. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que nous ayons tout de suite commandé onze nouveaux Actros, dont les quatre premiers nous sont livrés aujourd’hui. L’un de ces nouveaux tracteurs servira d’ailleurs de VLL et possède donc un COC (certificat technique) de 60 tonnes », explique Laurent Van Mieghem, de l’entreprise éponyme spécialisée en transport et en logistique.

 

Une meilleure vue sans rétros

La nouveauté la plus frappante est bien entendu la MirrorCam, qui rend superflus les grands rétroviseurs latéraux avant. Elle offre non seulement des avantages en termes de consommation de carburant, mais améliore également la visibilité du chauffeur. Ce dernier voit en effet les images filmées par les caméras sur deux écrans étroits situés à gauche et à droite de la cabine. Ces caméras présentent un avantage majeur : elles s’adaptent également lors de manœuvres et dans les virages, afin que le chauffeur dispose à tout moment d’une visibilité optimale sur ce qui se passe à côté et à l’arrière de son camion.

 

Un guide embarqué intelligent

Le nouvel Actros possède cependant bien d’autres cordes à son arc, comme la deuxième génération du Predictive Powertrain Control (PPC), un régulateur de vitesse adaptatif intelligent qui met à profit ses connaissances géographiques pour réduire encore plus la consommation. « Auparavant, ce système ne s’activait que sur les autoroutes. À présent, il a été étendu à toutes les routes de transit en Europe. Les économies de carburant qu’il nous permettra de réaliser n’en seront donc que plus importantes », souligne Laurent Van Mieghem.

 

Disponible pour tous

Si l’avantage financier est certes appréciable, le directeur de l’entreprise de transport est encore plus impressionné par les atouts pratiques du PPC 2.0 : « Le système suggère des vitesses optimales pour l’ensemble des ronds-points, tout en indiquant la vitesse autorisée et la vitesse recommandée pour optimiser la consommation sur toutes les routes secondaires du réseau. C’est précisément le genre de détail qui permet à Mercedes-Benz de devancer toujours plus ses concurrents. Qui plus est, une réduction de la consommation va d’office de pair avec une baisse des émissions, et donc avec une amélioration considérable de notre empreinte écologique. » Le nouvel Actros sans rétroviseurs ne possède donc pas seulement un look un peu particulier ; c’est aussi un véritable concentré de nouvelles technologies. « Mais le plus impressionnant, c’est que toutes ces nouveautés sont désormais proposées de série et sont donc accessibles à tous », conclut Laurent Van Mieghem.